3 utilisations du laser thérapeutique par un vétérinaire

L’utilisation du laser n’est pas réservée aux médecins : les vétérinaires y ont en effet de plus en plus recours à des fins thérapeutiques. Et il n’y a rien d’étonnant à cela : cette technique indolore présente de nombreux avantages et trouve beaucoup d’applications dans le traitement des animaux. Voici trois utilisations majeures du laser thérapeutique par un vétérinaire.

Qu’est-ce que la thérapie au laser ?

Le traitement au laser est basé sur l’utilisation de la lumière laser pour transférer l’énergie vers les tissus, permettant d’améliorer le métabolisme et de stimuler le processus de guérison.

Totalement indolore et non invasive, les vétérinaires appliquent cette technique à la traumatologie et au traitement de pathologies entraînant douleurs, inflammations, plaies, œdèmes et ulcères.

En revanche, chez le chien, le laser est à éviter dans certains cas. On ne l’utilise pas pour les yeux, les zones d’hémorragie ou ayant reçu des injections récemment, ni pendant la gestation.

La rééducation et la récupération

En médecine vétérinaire, on utilise le laser, qui peut être absorbé jusqu’à 6 centimètres de profondeur, pour réparer les tissus lésés du chien. Après une opération, le recours au laser thérapeutique permet en effet :

  • de réduire l’œdème causé par l’intervention chirurgicale, en diminuant les facteurs pro-inflammatoires et augmentant le drainage lymphatique
  • de diminuer les spasmes musculaires et la raideur
  • d’augmenter la flexibilité articulaire
  • d’améliorer la cicatrisation grâce à la prolifération des cellules qui synthétisent le collagène
  • de diminuer les manifestations cliniques de l’arthrose
  • de réduire les douleurs en relevant les taux de bêta-endorphine et de sérotonine et en diminuant la bradykinine et les neurotransmetteurs de la douleur.

Grâce à l’utilisation du laser thérapeutique, la région blessée revient à la normale plus rapidement, et les animaux bénéficient d’un confort et d’une mobilité accrue, facilitant le retour de la fonctionnalité.

Le traitement des affections fréquentes des petits animaux

Grâce au laser, les vétérinaires diminuent les inflammations et les douleurs et améliorent la qualité de vie, notamment dans le cas de :

  • Maladies articulaires dégénératives dont l’ostéo-arthrite : l’action anti-inflammatoire du laser favorise la régénération du cartilage et diminue la douleur
  • Dysplasie de la hanche du chien
  • Lésions des tendons et des muscles
  • Contractions musculaires : l’application du laser sur les points sensibles et autour de la zone permet de réduire l’inflammation, ainsi que la douleur aigüe et chronique
  • Contusions et hématomes : grâce au pouvoir anti-œdémateux de la thérapie au laser, le drainage et la résolution des hématomes sont accélérés et les tissus endommagés récupèrent rapidement leur caractère structurel.
  • Bursites : le laser diminue l’inflammation, la douleur, l’œdème, et les lésions cutanées superficielles telles que les plaies et les blessures
  • Granulomes de léchage : l’effet biostimulant du laser favorise la guérison des granulomes de léchage et réduit l’inflammation
  • Fistules périanales : utilisé notamment dans le cas de fistules périanales à lente résolution, le laser diminue l’inflammation
  • Stomatites-gingivites : le laser réduit la douleur, l’inflammation et l’œdème.                                                                                                                          

Le soulagement des douleurs

Tout en traitant la zone affectée, le laser permet de soulager les douleurs de l’animal et notamment :

  • Les douleurs d’origine articulaire
  • Les douleurs d’origine locomotrice
  • Les douleurs d’origine neurologique

Le laser est une technique révolutionnaire qui permet de traiter l’animal sans sédation ni douleur, puisqu’il ne ressent qu’un petit picotement ou une légère sensation de chaleur. Non invasif, le traitement se fait en quelques minutes et produit des effets dès les premières séances.