5 bonnes raisons de courir avec son chien tout en l’éduquant !

Connaissez-vous le canicross ? Cette pratique consiste à courir avec son chien dans un environnement naturel, l’animal et son maître étant reliés par une laisse fixée d’une part à un harnais, ainsi qu’à la ceinture du coureur. De plus en plus de propriétaires de chien partagent cette activité sportive avec leur compagnon, car en plus d’être un moment de loisir et de détente, elle constitue un moment propice au perfectionnement de l’éducation de votre animal. Voici 5 bonnes raisons de courir avec son chien tout en l’éduquant.

1. Familiariser votre chien avec la laisse

Obligé de rester à vos côtés et retenu par une laisse munie d’un harnais fixé à votre ceinture, courir avec son chien de cette manière est un excellent moyen de familiariser l’animal avec la laisse. Si ce dernier à tendance à s’arrêter en permanence, pour délimiter son territoire ou aller voir d’autres chiens, cela l’oblige à vous suivre et à continuer son chemin sans divaguer. Au fur et à mesure des promenades, il oubliera son environnement pour se concentrer uniquement sur la course, et apprendra également à s’adapter à votre rythme.

2. Établir une relation de confiance

Courir avec son chien est un moyen ludique de renforcer la communication avec votre animal. Le chien, obligé de vous suivre dans votre élan, apprendra ainsi à se sentir en totale confiance avec vous, et ne vous en obéira que mieux au quotidien. Ces moments de sport partagé favoriseront également la complicité entre vous et votre fidèle compagnon, car courir est un plaisir pour lui, qui plus est s’il est partagé avec vous. Vous nouerez ainsi des liens plus étroits avec votre chien, et une communication plus fine, qui représente un véritable atout en matière de dressage et d’éducation.

3. C’est bon pour sa santé

De même que la course a des bienfaits sur la santé de l’homme, elle renforcera la santé de votre chien. Courir avec votre chien va avoir pour effet de renforcer sa musculature, d’améliorer son endurance et son rythme cardiaque. Ce moment sera aussi propice au défoulement et à l’évacuation du stress, notamment lorsque votre animal est resté seul toute la journée pendant que vous êtes au travail. Avant de partir courir avec votre chien sur de longues distances, quelques précautions s’imposent tout de même. Si votre chien est jeune ou n’est pas habitué à courir, commencez par 10 min de course et augmentez la durée de vos sorties progressivement. Cette vigilance est d’autant plus importante avec les jeunes chiots, qui n’ont pas encore développé les conditions physiques optimales, ce qui pourrait nuire à leur morphologie.

4. Renforcer sa sécurité

Courir avec votre chien, c’est aussi l’occasion de lui apprendre à se tenir correctement lorsque vous croisez des voitures ou d’autres personnes. Pris dans l’élan de la course avec vous, votre animal aura beaucoup moins le temps de réagir face à multiples sollicitations de son environnement. Il aura moins envie de sauter sur les gens, de réagir face à une voiture ou à un objet qu’il ne connaît pas et qui l’inquiète. En le désensibilisant au fil du temps à travers la course, vous contribuez à une meilleure sécurité pour lui, mais aussi pour les autres.

5. Canaliser son énergie

« Dès que je commence à trottiner, il est tellement content qu’il me dépasse, me saute dessus pour faire le fou et rend le projet de course partagée impossible ». Si vous vous reconnaissez dans cette description, c’est peut-être que votre chien a besoin d’apprendre à canaliser son énergie. Avec un peu d’entraînement, vous pourrez profiter de ces moments complices pour apprendre à votre chien à ralentir, à retenir ses pulsions et à contenir son énergie.

Courir avec son chien est sans aucun doute une activité qui peut joindre l’utile à l’agréable. Pourquoi vous en priver ?