Adopter un deuxième chat: comment assurer une bonne cohabitation?

Même si le caractère d’un chat dépend de beaucoup de facteurs, notamment de son environnement de vie, de son éducation ou encore de sa race, certains traits de caractère sont semblables à tous ces petits félins. Les chats sont en effet généralement tous joueurs, routiniers, curieux, affectueux, prédateurs et surtout territoriaux ! C’est notamment le fait qu’ils soient territoriaux qui pose problème lorsque l’on souhaite adopter un deuxième chat.

Les chats sont comme les humains: tous différents et ont chacun leur propre caractère. Ainsi, un chat peut très bien être très sociable, et tolérant, même s’il aime vaquer à ses occupations en solitaire la plupart du temps. Pour aider deux chats à vivre une bonne cohabitation, voici nos conseils :

Ne pas forcer la rencontre et être patient

Parce que nous humains sommes habitués à faire les présentations, il est tout à fait naturel de vouloir présenter le petit nouveau à votre premier chat. Cependant, faire les présentations de façon trop directe entre deux chats peut engendrer chez eux beaucoup de stress et en faire un événement traumatisant. Nous conseillons alors de les laisser se rapprocher et s’habituer progressivement l’un à l’autre. Il vous faut alors faire preuve de patience ! Si vous le pouvez, commencez à faire connaître votre nouveau compagnon à votre premier chat en lui permettant de sentir des objets (jouets, collier, panier) lui appartenant avant son arrivée dans votre maison.

Préparer l’espace pour faciliter la cohabitation

Pour que la cohabitation entre deux chats soit facilitée, il est important d’avoir un espace suffisamment important pour que chacun d’eux puisse s’isoler quand il le souhaite. Dans un premier temps, il est recommandé de séparer leurs affaires, gamelles, litières et paniers de plusieurs mètres, voir même que ce soit dans différentes chambres, afin que chacun ait son petit territoire délimité. Pour faciliter leur présence dans une même pièce, il est conseillé de cumuler les espaces de couchage où ils peuvent s’allonger, se prélasser ainsi que les espaces en hauteur libres qu’ils affectionnent particulièrement. Beaucoup de chats n’acceptent pas d’autres congénères car ils craignent le partage.

Préserver vos habitudes avec votre premier chat

L’arrivée d’un petit nouveau reste pour la plupart des chats un bouleversement plus ou moins important. De ce fait, il est important de ne pas supprimer toutes les habitudes que vous aviez avec votre premier chat avant l’arrivée du nouveau. Vous pouvez lui accorder un peu plus de temps, jouer avec lui et lui parler afin qu’il comprenne qu’aucun chat ne prendra sa place au sein de votre foyer. Ces habitudes sont apaisantes pour tous les chats.

En cas de bagarre, que faire ?

Si vous constatez des signes d’inconfort chez l’un de vos chats (grogne, dos rond, oreilles en arrière, etc.) ou que vous les surprenez en train de se battre, la meilleure manière de réagir est de ne surtout pas vous interposer directement entre les deux. En effet, en plus de risquer des blessures, en punissant ou en caressant l’un ou l’autre, vous risquez d’empirer la situation en générant un stress supplémentaire pour celui dont vous pensez que revient la faute. Pour mettre fin à une bagarre entre chats, il est alors préférable de les amener à se séparer, chacun dans une pièce différente pour un moment.

 

En cas de mauvaise cohabitation, pour détendre l’atmosphère, vous pouvez aussi opter pour les phéromones, des substances apaisantes que l’on trouve facilement dans les cliniques vétérinaires sous forme de vaporisateur ou encore de diffuseur. L’efficacité de ces produits est en général remarquable, mais il vous faut savoir qu’elle n’est cependant pas 100% garantie.