Quelle alimentation pour le chiot ? Voici un mini-guide pratique !

Vous avez récemment adopté un petit chiot et ne savez pas comment le nourrir ? Suivez nos conseils d’alimentation pour chiot pour lui assurer une croissance optimale et sans encombre !

1/ Quel nourriture pour votre chiot ?

La première question est de savoir quoi donner à votre chiot. Il faut toujours tenir compte du fait qu’avant d’arriver chez vous, les chiots sont souvent nourris à l’élevage dans les animaleries. Leur flore intestinale étant encore fragile, il est plus prudent de ne pas changer leur alimentation du jour au lendemain. Allez-y en douceur en mélangeant l’ancienne nourriture avec la nouvelle formule pendant les deux premières semaines, tout en augmentant graduellement la quantité de ce que vous souhaitez lui donner après.

La meilleure alimentation pour chiot est à base de croquettes. Les croquettes spéciales pour chiots sont composées de manière à leur fournir les nutriments, l’énergie et les minéraux nécessaires à leur développement. Si votre chien pèsera plus de 25 kg (55 lbs) à sa taille adulte, il est important de choisir une diète formulée pour les chiens de grandes races. Nourrissez-le avec cet nourriture de croissance (que vous pouvez varier de temps en temps avec des produits en boîte ou préparés) jusqu’à ce qu’il pèse 90% de son poids d’adulte (vers 7-8 mois pour un chien de petite taille, ou vers 12 mois pour un chien de grande race.)

2/ Faites attention à la quantité

Veillez à bien respecter les quantités qui correspondent au poids de votre chiot, indiqués sur l’emballage de la croquette, car chaque marque peut être différente en termes d’ingrédients et de calories.

Comme les chiens grandissent très vite, il est impératif de suivre la croissance de votre toutou en le pesant régulièrement. Les chiots dynamiques ont besoin de plus d’énergie, mais beaucoup ne savent pas limiter leur appétit. L’alimentation à volonté est donc à éviter.

Surveillez bien ce que votre chiot mange pour éviter les écarts. Si vous remarquez qu’il prend du poids trop rapidement, réduisez ses rations. Néanmoins, cela ne devrait pas se produire si vous respectez bien le dosage du sac de croquette. En revanche, si votre chiot a été castré, demandez l’avis de votre vétérinaire pour modérer son poids.

3/ Le rituel du repas

Les premières semaines sont cruciales pour inculquer les règles à la maison à l’heure du repas :

  • Tout d’abord, ne cédez pas à son air de chien piteux qui mendie un bout lorsque vous êtes à table. C’est très mauvais pour votre chiot, non seulement au regard de son dressage, mais aussi par rapport aux risques de diarrhée et d’obésité ;
  • Habituez votre chien à manger en même temps que vous, sans l’observer et à des heures fixes. Placez sa gamelle dans un coin tranquille et essayez de le faire asseoir avant de la remplir ;  
  • Accordez-lui au maximum 20 minutes pour tout manger. S’il n’a toujours pas fini après ce temps, retirez-lui sa gamelle. Votre chiot apprendra alors de respecter les heures de repas. Vous pouvez lui offrir le restant de sa portion au prochain repas ;
  • Toutefois, quand votre chiot perd ses dents de lait à partir de ses 4 mois (jusqu’à l’âge de 7 mois), il pourrait mettre plus de temps à manger. Dans ce cas, laissez-lui plus de temps et si nécessaire, mouillez un peu ses croquettes pour qu’elles soient plus faciles à mâcher.

4/ La fréquence des repas

Les chiots ont besoin de plus de repas que les chiens adultes. Ainsi, 4 repas par jour est un rythme raisonnable. À partir de ses 3 mois, servez le repas de votre chiot en trois fois (quantité journalière à diviser par trois). Après ses 6 mois, vous pouvez réduire son alimentation à deux repas par jour. En revanche, s’il est gourmand, il est préférable de le nourrir en plusieurs fois pour lui permettre de mieux digérer. A l’âge adulte (12 mois ou plus selon la race), vous pouvez lui donner à manger deux fois par jour selon son appétit.

5/ L’apport d’eau

Les chiots se déshydratent rapidement, surtout s’ils sont très actifs. Ils doivent donc boire et uriner beaucoup pour rester en bonne santé. Veillez à ce que votre petit bout de poils puisse boire de l’eau fraîche à longueur de journée. Investissez dans une fontaine à eau ou un distributeur afin de faciliter la tâche.