Vous avez un chien aboyeur : quelles solutions pour y remédier ?

Votre voisinage et tout votre foyer sont agacés par l’aboiement incessant de votre chien? Apprendre à nos compagnons à arrêter d’aboyer peut s’avérer être une tâche fastidieuse puisque tout comme nous, certains de nos amis à quatre pattes sont plus bavards que d’autres. Ne perdez pas espoir, cette nuisance sonore peut s’arrêter rapidement en adoptant certaines techniques de modifications du comportement pour calmer les excès d’un chien trop aboyeur.

Connaître les causes

Pour remédier à cette situation, il vous faudra tout d’abord essayer d’identifier la cause ou l’élément déclencheur des aboiements excessifs de votre chien. Ils peuvent être dus à :

  • Un manque de stimulation physique et mentale : Un chien qui n’est pas assez stimulé par des promenades ou des moments de jeu peut se sentir malheureux. Dans ce cas, il sera amené à fortement exprimer son ennui ou à être stimulé par n’importe quel animal ou insecte qui passe, aboyant donc à tout va. Certains chiens ont aussi énormément d’énergie à revendre et doivent être plus stimulés que les autres!
  • Sa façon de marquer et protéger son territoire : Certains chiens ont en effet un grand besoin de marquer leur territoire et le font notamment grâce à l’aboiement. Puisque nous mettons des barrières à nos maisons, ils vont eux être obligés de «crier» pour se faire entendre des animaux étrangers au foyer. Aussi, si votre chien se sent menacé, il se servira de sa voix pour vous alerter d’un danger imminent ou pour vous faire part de ce qu’il a vu. Si cela se répète, il sera nécessaire de trouver ce qui lui fait peur.
  • Sa race ou son âge : Il existe une multitude de races de chiens dont on reconnaît qu’ils aboient plus que les autres. Le chihuahua, le rottweiler, le terrier cairn et écossais, le berger allemand, le schnauzer nain et le westie sont ces chiens réputés bruyants! Aussi, il faut savoir que les chiots de toute race aboient plus souvent que leurs aînés, pour vous tester, pour communiquer avec vous ou tout simplement par la forte excitation de leur jeunesse.
  • Un certain isolement : Un chien peut également fortement aboyer s’il se sent isolé ou trop séparé de vous. S’il reste la plupart du temps tout seul ou qu’il est cloîtré dans un endroit sans voir beaucoup de choses ou de personnes, il peut rapidement se sentir malheureux de cette situation. Ses aboiements correspondront alors à des alertes servant à obtenir votre attention.
  • Une inquiétude, un stress : L’aboiement peut être dû à n’importe quelle anxiété chez le chien. Ils ont notamment souvent peur d’être séparés de leur maître, car ils sont des animaux qui vivent en communauté. Ainsi, certains chiens séparés de leur maître ne seront pas capables de le voir partir, pensant à chaque fois que c’est un abandon.

Trouver des solutions

Pour commencer, stopper les aboiements excessifs d’un chien nécessite de garder son calme pour ne pas aggraver son excitation ou son anxiété. Ensuite, deux solutions s’offrent à vous :

  • Utiliser vous-même des techniques de dressage telles que l’ignorance et les récompenses. Il s’agira alors d’ignorer votre chien si vous rentrez et qu’il aboie, en attendant qu’il redevienne tranquille pour enfin le féliciter à l’aide de gâteries ou de jeux. Donnez-lui aussi des récompenses quand il est calme durant la journée et ne jappe pas, afin de renforcer les bons comportements que vous préférez.
  • Faire appel à un dresseur qui pendant un stage ou quelques séances, va réapprendre à votre chien à adopter de bons comportements. Cela peut s’avérer très utile en cas de difficultés de votre part, car le dresseur pourra également vous donner des cours de dressage ou quelques conseils à suivre.