Nourriture du chaton après sevrage : quels sont les nutriments essentiels ?

Lorsqu’il naît, le chaton se nourrit exclusivement du lait de sa mère. Ce besoin s’étend sur environ 4 semaines. En grandissant, il commence à varier son alimentation et à goûter aux croquettes qu’il trouve généralement dans la gamelle de sa maman. Les besoins du chaton sont différents de ceux d’un chat adulte, voici donc quelques informations qui vous permettront de bien nourrir votre petit animal de compagnie, et ce, dès ses premières semaines de vie.

1 – Des apports caloriques suffisants

Compte tenu de son activité physique et de sa croissance, le chaton doit recevoir des apports caloriques importants. Les besoins du chaton sont en effet doublés par rapport à ceux d’un chat adulte. Veillez si possible à lui donner de la nourriture à volonté.

2 –Des protéines

Le chat étant un animal carnivore, il doit consommer des protéines en grande quantité. Les protéines ont une haute valeur nutritionnelle à condition d’être de bonne qualité et facilement digestible. Préférez de ce fait les aliments conseillés par un vétérinaire aux produits que vous trouvez en grande surface et dont la composition n’est pas toujours bien claire. Notez par ailleurs que le vétérinaire peut vous aider à lire les étiquettes d’emballages afin de savoir quelles sont les marques les plus intéressantes pour votre chaton.

3 – Du phosphore et du calcium

Le phosphore et le calcium vont aider au bon développement du squelette de votre animal en renforçant ses os et ses articulations. Lui proposer une nourriture qui en contient dans les bonnes quantités est absolument nécessaire.

4 – Des acides gras essentiels

Tout comme l’être humain, le chaton doit consommer des lipides et plus précisément des acides gras essentiels. Les oméga-3 par exemple vont aider son système immunitaire à lutter contre de nombreuses maladies.

Saviez-vous que le chaton connaît un « trou immunitaire » entre 4 et 8 semaines ? Ce « trou » correspond à la période qui se situe entre la fin de l’allaitement maternel et le premier vaccin. Durant quatre semaines, le chat ne bénéficie plus des effets protecteurs du lait de sa mère (qui contient une multitude d’anticorps) et n’est pas encore vacciné, il est donc particulièrement vulnérable! Fournir une alimentation saine et riche en oméga-3 à son chaton l’aide à se défendre contre les différentes agressions du quotidien.

5 – Une alimentation équilibrée

Rien ne doit être laissé au hasard lorsqu’il s’agit de nourriture pour chaton. Veillez à ce que ses premières croquettes contiennent des oligo-éléments, des minéraux et des vitamines (notamment A, B, C et D). Le cuivre, le zinc et le magnésium sont également conseillés.

Quelques recommandations supplémentaires

En règle générale, les aliments pour chatons permettent d’éviter les allergènes comme les œufs, les produits laitiers, certaines céréales et le bœuf. Les croquettes des chats adultes ne sont donc pas adaptées à leurs petits. Pour ne pas prendre le risque que les chatons consomment les croquettes de leur maman, l’idéal est de proposer des aliments pour chatons à toute la famille. La mère allaitante profitera ainsi de la richesse de ces croquettes spéciales tandis que les chatons pourront se sevrer sans danger et à leur rythme.

Lorsque le chaton grandit, ne prenez pas l’habitude de lui proposer des restes de table, ceux-ci ne sont pas bons pour sa santé, même si vous pensez lui faire plaisir. Enfin, durant sa croissance, vérifiez le poids de votre animal une fois par mois afin de déceler d’éventuels problèmes de santé. Pour information, un chat atteint sa taille adulte entre 6 et 8 mois.

N’hésitez pas à emmener votre chaton chez le vétérinaire afin de vérifier son état de santé. Vous pourrez également recevoir des conseils avisés pour son alimentation en fonction de sa race et de son mode de vie.