Patte cassée ou entorse du chien : comment l’identifier?

Tout comme nous, les chiens peuvent être victimes de différents problèmes au niveau des articulations ou des os. Fracture ou entorse ne sont pas rares, que ce soit chez les jeunes chiens parfois trop fougueux, ou chez les animaux plus âgés en proie à un phénomène naturel de fragilisation des membres. Afin d’éviter l’aggravation du problème, mais aussi de réduire la souffrance de votre animal au plus vite, il est important de savoir repérer rapidement les signes de fracture ou d’entorse du chien.

La fracture chez le chien

La fracture est en réalité plutôt aisée à repérer. Si elle est ouverte, l’aspect visuel de la blessure vous permettra de comprendre la situation très rapidement. Si par contre il s’agit d’une fracture fermée, certains signes ne trompent pas, comme une position anormale du membre, un enflement important, un boitement, et bien entendu une douleur importante.

En cas de fracture, amenez votre chien immédiatement chez votre vétérinaire, qui saura lui prodiguer les soins appropriés et soulager sa douleur.

L’entorse du chien

L’entorse du chien consiste en une lésion du tendon, du ligament ou du muscle lié à une articulation. Elle peut être due à un accident mineur, comme un étirement trop brusque, ou encore un choc contre l’articulation lors d’un jeu animé par exemple. L’entorse du chien peut malheureusement se développer en problème physique plus grave si elle n’est pas traitée rapidement.

Comment identifier une entorse du chien ?

Le symptôme le plus fréquent et le plus évident est le boitement. Votre chien ne prend pas appui normalement sur sa patte et se déplace plus difficilement. Si la douleur est trop intense, votre animal peut aussi ramener la patte complètement vers le haut, de manière à ce qu’elle ne touche jamais le sol.

En cas d’entorse, le chien a également tendance à lécher la zone lésée de manière intensive. Vous remarquerez d’ailleurs un gonflement significatif de la partie blessée.

En cas d’entorse, votre chien peut aussi modifier son comportement. Il mangera moins, sera moins actif et dormira beaucoup, et sera réticent à tout exercice, afin de préserver sa patte douloureuse.

Enfin, une entorse du chien provoque souvent des gémissements, des aboiements ou des grognements lorsque l’on déplace ou touche la zone blessée.

Entorse du chien : les premiers soins

Tout d’abord, sachez que le remède le plus efficace contre l’entorse du chien est purement et simplement le repos! Il convient d’éviter toute activité physique pendant au moins deux jours complets, pour permettre au processus de guérison de s’amorcer convenablement. Pour favoriser le repos, confinez votre animal dans un espace réduit (une chambre à coucher, pas exemple), et sortez-le au bout d’une laisse courte pour limiter ses déplacements. Lors de la promenade, vous marcherez lentement et sur une courte distance, pour ne pas aggraver la lésion.

L’application de froid sur la blessure peut aussi soulager votre animal en cas d’entorse. Enveloppez avec une serviette un sac de glace, que vous apposerez sur la blessure pendant 10 à 15 min, à intervalle de 2 h. Le froid va non seulement réduire la douleur et le gonflement, mais aussi accélérer le processus de guérison.

Si votre chien est âgé, malade, ou souffre de blessure récurrente, l’application d’une chaleur humide est probablement plus indiquée. Enroulez une serviette tiède et humide autour de la patte de votre chien, et laissez agir 10 à 15 min, avec un intervalle de 1h entre chaque opération. La chaleur va améliorer la circulation sanguine, relâcher les muscles et apaiser la douleur de votre animal.

Enfin, en cas d’entorse du chien, effectuez une surveillance accrue de votre animal pendant 48 h. L’entorse du chien guérit généralement rapidement, et la persistance ou l’aggravation des symptômes doit impérativement vous amener à consulter un vétérinaire.