Soins dentaires du chien et du chat : les problèmes les plus fréquents

Au même titre que les humains, les chiens et les chats sont concernés par les méfaits de la plaque dentaire. Quels sont les problèmes dentaires les plus fréquents chez nos animaux de compagnie ? Comment prévenir le risque et réaliser des soins adéquats ? Nos éléments de réponse.

Les problèmes dentaires les plus fréquents chez les chiens et chats

Les maîtres de chiens et de chats sont parfois incommodés par la mauvaise haleine de leur animal. Cela se traduit généralement par l’apparition de la plaque dentaire qui favorise la prolifération de bactéries et augmente le risque d’infection. Lorsqu’elle n’est pas traitée par un détartrage, celle-ci peut engendrer des problèmes plus graves comme la gingivite, voire pire, la parodontite. Le déchaussement des dents, les douleurs exprimées par votre compagnon ou d’éventuelles difficultés à s’alimenter sont autant de signes qui doivent vous alerter.

Quels sont les soins dentaires pour chiens et chats les plus efficaces ?

Pratiquer la prévention

Prévenir l’apparition de la plaque dentaire est le meilleur moyen d’éviter qu’elle ne s’installe. Pour augmenter la durée de vie de votre animal et lui offrir une vie plus confortable, vous devez impérativement prendre soin de ses dents.

La plaque dentaire est constituée de tartre, elle se forme à partir des résidus alimentaires qui se trouvent entre les dents : ceux-ci alimentent les différentes bactéries qui transforment ces résidus en calcaire, grâce notamment aux minéraux qu’elles trouvent dans la salive. Il est donc important de nettoyer les dents de votre compagnon tous les jours si vous souhaitez éviter que la plaque dentaire ne s’installe ; il ne lui faut en effet que 24 à 48 h pour se former. Notez par ailleurs que les chiens de petite race et les chats sont les plus concernés par l’apparition de tartre.

L’idéal pour éviter la formation de la plaque dentaire est de brosser régulièrement les dents du chien ou du chat. Un animal habitué dès son plus jeune âge ne verra aucun inconvénient à ce qu’on lui nettoie les dents. Les compagnons adultes peuvent nécessiter apprendre à accepter ce genre d’intervention avec des récompenses. Vous pouvez aussi opter pour la diète dentaire en proposant à votre chien ou votre chat des croquettes adaptées à sa situation. Évitez également de partager avec lui de la nourriture de table (le sucre favorise par exemple la formation de la plaque dentaire).

Les avantages du détartrage

Si votre chien ou de votre chat souffre d’halitose, alors il est vivement conseillé d’avoir recours au détartrage. Cette intervention rapide est réalisée chez le vétérinaire et demeure extrêmement efficace. Lorsque le détartrage n’est pas réalisé à temps, la plaque dentaire s’installe sous la gencive et crée une infection, on parle alors de gingivite. Dans le cas où la gingivite est avancée, l’infection se propage jusqu’à engendrer une parodontite. Cette infection est particulièrement douloureuse et impose une prise en charge rapide.

Le détartrage est réalisé sous anesthésie générale afin que l’animal calme et sans anxiété. Un animal qui entre en clinique le matin peut ressortir en soirée. Le détartrage est indolore et les effets positifs se font ressentir dès le réveil. Les saignements dus à une gingivite s’estompent quasi immédiatement.

Vous avez pour habitude de prendre soin de votre hygiène dentaire ? Votre animal de compagnie a lui aussi besoin de soins spécifiques pour éviter les infections et douleurs dentaires. Renseignez-vous auprès de votre vétérinaire.