Vermifuge pour chien : les questions les plus fréquentes

Vermifuger son chien est un acte indispensable pour tout maître qui se soucie de la santé de son animal. Vous aimeriez en savoir plus sur les vermifuges pour chien ? Voici les questions les plus fréquemment posées aux vétérinaires accompagnées de leurs réponses.

Où se logent les vers qui infestent mon animal ?

Les vers se logent le plus souvent dans les intestins, mais il arrive que l’on en retrouve dans les poumons ou à l’intérieur des muscles, dont le muscle cardiaque.

Quels sont les effets de la présence de vers ?

S’il n’est pas traité avec du vermifuge, le chien peut souffrir de troubles digestifs (vomissement, diarrhée), de troubles respiratoires (toux) et d’un retard de croissance (surtout chez le chiot).

Les vers peuvent-ils se transmettre à l’homme ?

Malheureusement oui. Les individus les plus fragiles comme les personnes âgées, immunodéprimées ou les enfants s’exposent à des risques lorsqu’ils sont mis en contact avec un chien infesté par les vers, ou l’environnement fréquenté par ce chien (le gazon où le chien fait ses selles). Il est de ce fait important de traiter un chien avec du vermifuge lorsque celui-ci a l’habitude de croiser des personnes fragiles.

Sous quelle forme se présente le vermifuge ?

Le vermifuge se présente parfois sous forme de comprimé ou liquide à avaler, de pâte, de solution appliquée sur la peau ou d’injection administrer par un vétérinaire. Les compagnies pharmaceutiques ont tout mis en œuvre pour que ces médicaments soient appréciés par les chiens, aussi, ils sont généralement faciles à administrer (surtout lorsqu’ils sont mélangés à la nourriture favorite de l’animal).

À quelle fréquence dois-je donner du vermifuge à mon chien ?

Tout dépend du mode de vie de l’animal. Un chien adulte qui a l’habitude de sortir, de faire de grande promenade, de partir à la chasse, etc. devra être traité tous les mois. Un petit chien d’appartement qui sort peu et ne croise que quelques congénères devra tout de même être vermifugé régulièrement, surtout durant la saison estivale.

En ce qui concerne les chiots, ils doivent être traités toutes les deux semaines, et ce, jusqu’à leurs douze semaines. Par la suite, il faudra les vermifuger une fois par mois jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de six mois. Les chiennes qui vont avoir des petits doivent elles aussi être traitées bien en amont.

Si vous avez le moindre doute sur la fréquence d’administration du vermifuge, n’hésitez pas à demander conseil à un vétérinaire, il vous guidera en fonction du mode de vie de votre chien, des personnes présentes dans votre foyer, de son poids et de son âge.

Le vermifuge peut-il rendre mon chien malade ?

Non, le vermifuge ne rend généralement pas un chien malade. En revanche, il est bon de noter que les vers libèrent des toxines lorsqu’ils sont touchés par le vermifuge. Ces toxines peuvent être mal tolérées par votre compagnon, mais cela reste éphémère. D’autre part, certaines races comme les colleys sont parfois plus sensibles à certains vermifuges ; avant d’administrer un médicament à votre animal, n’oubliez pas de faire un point avec le vétérinaire.

Existe-t-il des périodes plus favorables pour donner du vermifuge à mon chien ?

On conseille de donner du vermifuge à son chien dès que le printemps arrive, que la neige ait fondue et que le sol soit dégelé, et de continuer mensuellement jusqu’à l’hiver prochain. Attention, certains vermifuges sont à donner à jeun, lisez attentivement la notice avant de lui faire prendre son médicament.